Revendication des internes - COVID 19
Communiqués

Primes exceptionnelles, explications des faits

Les informations que nous vous fournissons sur les primes exceptionnelles retranscrivent les tergiversations des entretiens hebdomadaires que nous menons avec les ministères de la santé et de l’enseignement supérieur.

La seule certitude que nous ayons à ce stade se situe au niveau du refus catégorique – en dépit de nos requêtes explicites – de prendre en considération les internes qui réalisent leur stage en ambulatoire.


Tous les internes recevront une prime de 1500 à 500 euros sur la paie du mois de mai (…), MAIS …
… Les internes qui seront intervenus – y compris au prix d’une mobilité interrégionale – dans l’une des 30 département en tension (dont la liste n’est pas arrêtée à ce jour) ou en dehors de ces départements dans un service COVID pour une durée inférieure à 3 semaines n’auraient pas droit à la prime.
… Les internes qui n’auraient pas eu d’exercice effectif continu, ne toucheraient qu’une partie de la prime (à partir de 16 jours d’arrêt de travail ou de suspension) voire pas du tout.
Les gardes seront majorées, MAIS … pas la première de chaque semaine.
Il s’agirait d’un décompte sur une période « qu’il est facile de prendre en compte » MAIS … dont nous ne connaissons pas les bornes.


D’autres incertitudes encore et aucun message clair, aucune position officielle et nous ne pouvons pas vous faire une restitution d’évocations de supputations supposées pour lesquelles nous n’avons aucune trace. 


Il est possible que nos réactions soient testées. Nous avons communiqué afin de répondre sans ambage et sans ambiguité que nous demandons un versement de la prime à tous les internes et le respect des annonces du gouvernement (qui ne sauraient d’ailleurs suffire).

Il est juste de s’inquiéter, il est normal de ne pas savoir répondre, il est indispensable de nous mobiliser, de porter nos revendications, de nous faire entendre car les échanges et informations que nous avons sont sans équivoque quant à une volonté de limiter le dédommagement aux internes.

Comme habituellement, nous vous tiendrons informé de la manière la plus rapide et la plus précise de la situation.
Espérant que ces quelques lignes répondent à vos interrogations ou pour le moins expliquent les faits, nous restons à votre disposition.

Voir plus

ISNI

L’InterSyndicale Nationale des Internes représente et rassemble les internes de France métropolitaine et des DROM-COM depuis 1969. L’ISNI représente plus de 12 000 internes, répartis dans les associations et syndicats de subdivisions membres.

Articles relatifs

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Savez-vous si les FFI auront droit également à cette prime?
    Sur le site service-public.fr, ils parlent de la prime « versée quelle que soit le statut ou le métier considéré ».

    Merci pour votre travail.
    M.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer