Revendication des internes - COVID 19
Communiqués

Référé liberté au Conseil d’État : Le gouvernement doit prendre en urgence des mesures de confinement totales. Jeunes Médecins initie un recours auquel l’ISNI s’associe.

« Notre appel à l’aide au Président n’a pas été écouté, nous saisissons la justice en urgence pour sauver la population. »

Le virus se propage et les réanimations, à l’instar, de celles d’Île de France, vont être saturées. Nos professionnels vont devoir choisir entre les patients à sauver et déjà, des services de soins palliatifs aigus provisoires se mettent en place.

Pourtant les mesures de confinement prises par le gouvernement sont encore largement insuffisantes. Nous avons besoin pour baisser le nombre de mort des mesures drastiques déployées en Chine : aucune sortie, aucun contact interpersonnel extérieur au foyer, arrêt strict de toutes les entreprises non vitales, des transports en commun, ravitaillement des familles au domicile par des personnels protégés.

« Les gens continuent de travailler, de sortir et donc d’utiliser du matériel de protection qui devrait être utilisé prioritairement dans les hôpitaux où on manque de tout. »

 La poursuite d’entreprise non vitales aux personnes entraine une consommation de matériel de protection alors que dans les hôpitaux la pénurie est généralisée. Nous, soignant.es, n’avons pas les moyens de nous protéger et devenons contaminé.es et contaminant.es. Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de nous passer de soignant.es contaminé.es par manque de masques. Nous ne devons pas être des vecteurs de la maladie au cœur du système de soin.

« Déjà deux internes sont en réanimation entre la vie et la mort par manque de matériel de protection ! »

L’heure de rendre des comptes n’est pas encore venue car toutes nos forces sont dirigées pour limiter les dégâts et nous organiser. Si nous saisissons la justice aujourd’hui c’est pour forcer le gouvernement à prendre les mesures urgentes indispensables à sauver des vies.

« Nous saisissons le Conseil d’État d’un référé liberté au nom du droit à la vie »

Jeunes Médecins a initié un recours en urgence pour obliger le gouvernement à prendre ces mesures drastiques. Nous nous y associons. L’audience aura lieu dimanche 22 mars.

« Les politiques et les citoyens doivent prendre leurs responsabilités. »

Sauf si votre activité professionnelle est vitale, restez chez vous, inconditionnellement. Si ce n’est pas pour vous sauver vous ou vos proches, c’est pour sauver ceux qui n’ont pas le choix et qui vous sauverons, au péril de leur vie et de la santé de leurs proches.

« Restez chez vous : c’est le modeste prix à payer pour enrayer l’épidémie.

Nous vous sauvons, sauvez-nous. »

Justin BREYSSE – Président de l’ISNI

06 50 67 39 32 – president@isni.fr

Avocat :

Maître Pierre-Philippe SECHI

06 27 08 24 66 – PSECHI@lpalaw.com

Voir plus

ISNI

L’InterSyndicale Nationale des Internes représente et rassemble les internes de France métropolitaine et des DROM-COM depuis 1969. L’ISNI représente plus de 12 000 internes, répartis dans les associations et syndicats de subdivisions membres.

Articles relatifs

7 commentaires

  1. Rien qu’en faisant cela vous pouvez vous attendre a voir beaucoup de français sortir samedi lundi pour faire provision de tabac, courses, médicaments…. pour le reste j’espère que le gouvernement fera ce qu’il n’a pas fait: MASQUES, TESTS, LITS de REANIMATION, THERMOMETRES a DISTANCE et CHLOROQUINE!!!! et qu’il n’y aura pas de mal pour vous,

    une confinée

  2. Vous avez parfaitement raison et je souhaite que le maximum de consoeurs et de confrères vous soutiennent BRAVO

    Pierre Bensa
    Chirurgien
    Dijon

  3. Oui nous vous soutenons et soutenons votre démarche, le président à dit « quoi qu’il en coûte, q u o i q u’ i l e n c o û t e  » aujourd’hui force est de constater, au vu de l’accord signé avec les professionnels du bâtiments, de la continuité de leurs activités au péril des vies de ses salariés du bâtiment, que le fric passe avant la santé.
    donc non Monsieur le président c’est  » quoiqu’il en coûte à condition que cela ne coûte pas trop cher !!!!!! encore une fois le fric avant l’humain!

  4. Mr les politiques je vous en prie écoutez cette requête pour un confinement total. BEAUCOUP de français sont prêts pour cela…. C est le seul moyen pour arrêter la propagation… Sauver des vies…. L économie a besoin d humains valides pour être relancée, sans eux l économie ne remontera pas…. Nous ne sommes pas de la chair à canon… Préférez vous sauver des vies ou sauver l économie ? Les français comptent sur vous et espèrent que vous choisirez sauver la vie de citoyens….

  5. De tout mon cœur avec vous .
    Notre gouvernement est trop laxiste.
    Ras le bol . C est une histoire , de vie ou de mort. Assez de paroles et de discours en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer