Témoignages #ProtegeTonInterne

Libérons la parole sur nos conditions de travail, sur le harcèlement, sur notre mal-être, sur tous ce qui pourraient mettre en péril notre santé mentale dans notre milieu professionnel > Déposez votre vécu sur notre page d’appel de témoignages anonymes (cliquez sur le lien)

Libérons la parole ENSEMBLE, pour soutenir ceux qui souffrent, pour guérir nos blessures, pour ne plus souffrir en silence.

L’accompagnement des internes tout au long de leur formation est une des priorités de l’ISNI. Cet accompagnement comprend à la fois :

  • le soutien psychologique pour prévenir et soigner l’impact du contexte de travail (horaires de travail, décès, patients complexes, hiérarchie…) sur la santé mentale
  • la supervision du cursus pour permettre à chacun d’optimiser sa formation et de préparer sa carrière professionnelle de façon appropriée

La situation de crise sanitaire aggrave la situation de mal-être des internes mais elle n’en est pas responsable. Les internes souffrent en silence depuis des années.

Il est important tout d’abord de connaitre les signes qui peuvent alerter en cas de détresse psychologique : fatigue, troubles du sommeil, baisse de motivation, augmentation ou apparition de consommation de produits addictifs, envie de tout abandonner, tristesse irritabilité, anxiété, sentiment d’avenir bouché, sensation que les actes autrefois faciles deviennent plus compliqués, etc.

Si un de ces signes d’alerte est présent chez vous ou un co-interne, la première chose à faire est de solliciter de l’aide pour ne pas rester seul(e) : un proche, responsable de stage, médecin traitant, médecin du travail, psychologue, psychiatre, syndicat local, ISNI, organismes spécialisés dans les risques psycho-sociaux, etc. Il existe toujours une solution.

 

Vous n’êtes pas seul(e)s, vous n’êtes pas responsables de votre détresse. Ne culpabilisez pas. Pour soigner les autres, il faut avant tout prendre soin de sa santé mentale.

Contacts à connaître

  • SOS internes : structures crées par des internes en psychiatrie pour la plupart dans presque toutes les subdivisions. Elles sont gérées par des internes bénévoles qui peuvent aussi être membres de votre syndicat local. Une prise de contact est réalisée systématiquement dans les 24-48h. N’hésitez pas à les solliciter (carte ci dessous), ils sont là pour vous.
  • Contact ISNI : contact@isni.fr
  • CNA (Centre national d’appui) : 0 800 724 900 – soutien@cna-sante.fr
  • Conseil de l’Ordre des Médecins : 0800 28 80 38
  • SOS amitié : 09 72 39 40 50
  • Plateforme d’appui psychologique pour les soignants par le gouvernement : 0800 73 09 58

CNA (Centre National d'Appui à la qualité de vie des étudiants en médecine)

Lancé en juillet 2019, le CNA est constitué en un centre de ressources variées qui propose et favorise des interventions de prévention primaire à tertiaire pour améliorer la qualité de vie des internes sur le plan collectif mais aussi individuel. Il coopère avec tous les acteurs impliqués dans la qualité de vie des internes. 

Enquête Santé Mentale

En 2017, l’ISNI réalisait une enquête sur la santé mentale des internes. Un interne sur 3 présentait un syndrome dépressif, Un interne sur 4 avait déjà eu des idées suicidaires au cours de son internat. Consulter notre enquête de 2017
Outre l’ISNI, de nombreuses structures dénoncent depuis des années le mal-être profond des internes avec des risques psycho-sociaux majorés ; en mai 2020, la fondation Jean Jaurès avait regroupé toutes les enquêtes sur ce sujet : La santé mentale des internes – Fondation Jean Jaurès
 

Carte des contacts

carte des contacts ISNI pour de l'aide
Contact par subdivisions en cas de détresse psychologique