Informations COVID 19
Communiqués

Réponse des internes à la Ministre Agnès BUZYN : Des cacahuètes pour les internes ?

Nous avons pris connaissance des annonces de Madame la ministre ce dimanche face aux revendications portées par les internes en grève illimitée depuis mardi 10 décembre. Nous sommes étonnés de voir que notre tutelle préfère s’adresser à la presse plutôt qu’aux représentants des internes. L’étonnement se transforme en déception lorsqu’on s’intéresse aux fonds des propositions de Madame Buzyn.

Comme les propositions d’Édouard Philippe du deuxième plan d’urgence pour le système de santé, les effets d’annonce ne suffisent pas.

La proposition de présenter en CME annuellement un compte-rendu du temps de travail des internes est complètement à côté de nos revendications. Premièrement, ce principe existe depuis 2015 pour les astreintes des internes et n’est pas respecté (Arrêté du 6 août 2015). Deuxièmement, sans décompte horaire précis du temps de travail, ces comptes-rendus ne pourront jamais représenter la réalité. Troisièmement, les CME ont déjà l’obligation de rapporter l’activité des internes et notamment le respect du repos de sécurité. Sans outils fiables, tout cela est vain.

L’annonce de la (re)création des demi-gardes est une régression sociale complète. Leur interdiction en 2012 avait été obtenue de haute lutte. Ce n’est ni une solution pour revaloriser la rémunération des internes, ni une solution pour limiter la charge de travail. Les internes sont vent debout contre une telle régression.

La création d’une prime vie chère pour les internes francilien·nes de première année n’est pas suffisante. Nous rappellons notre souhait d’avoir un avantage logement indexé sur le coût de l’immobilier pour tou·tes les internes de France.

La revalorisation du salaire pour le Docteur junior pose la question du financement de ces postes et donc sur le statut d’assistant et de PH unique.

Sur le big matching, nous répétons notre revendication : il est trop tard pour une mise en place harmonieuse. Nous demandons un report de cette mesure.

Les internes restent donc mobilisé·es malgré ces annonces qui ne répondent en rien à nos revendications. Rendez-vous mardi 17 décembre !

Contact : Justin BREYSSE, président 06 50 67 39 32, president@isni.fr

Voir plus

ISNI

L’InterSyndicale Nationale des Internes représente et rassemble tous les internes de France et des DOM depuis 1969. En 2013, l’ISNI représente 19.000 internes, répartis dans 28 internats de villes membres de l’InterSyndicat.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer