Revendication des internes - COVID 19
Global

Le gouvernement impose d’offrir nos données de santé aux États-Unis

Alors que s’ouvrent les discussions sur le numérique en Santé dans le cadre du Ségur, l’InterSyndicale Nationale des Internes s’indigne de la centralisation des données de santé des français dans le cadre du Health Data Hub chez Microsoft.

Sur fond de conflit d’intérêt personnel et en utilisant le prétexte de la crise COVID, un arrêté du 21 avril 2020 oblige les hôpitaux à transmettre les données au géant américain. Le Cloud Act, permet aux États-Unis d’accéder à l’ensemble de ces données.

L’ISNI n’est pas seule à alerter : le Conseil National des Barreaux, le Conseil National de l’Ordre des Médecins, la Commission Nationale Informatiques et Libertés et bien autres institutions et professionnels du soin le dénoncent.

La vision des jeunes médecins du numérique en Santé n’est pas de donner les données de nos patients aux GAFAM. L’investissement de l’État français doit être massif pour des outils 100% publiques.

Nous avons 20 ans de retard en numérique en santé, mais le premier jalon doit être d’inscrire dans la loi la souveraineté des données de Santé. Le Health Data Hub doit être hébergé par un Cloud français.

Citoyens, citoyennes, informez-vous, signez la pétition, saisissez vos élus locaux : https://pad.interhop.org/s/ryoKFUJYL

Justin Breysse, président

06 50 67 39 32

Voir plus

ISNI

L’InterSyndicale Nationale des Internes représente et rassemble les internes de France métropolitaine et des DROM-COM depuis 1969. L’ISNI représente plus de 12 000 internes, répartis dans les associations et syndicats de subdivisions membres.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer