Les internes des hôpitaux des armées

Sources : Articles R6153 du code de santé publique

Les internes et les assistants des hôpitaux des armées qui effectuent un stage ailleurs que dans un établissement du service de santé des armées restent soumis à leur statut et continuent de percevoir leur solde

Leur sont cependant applicables les dispositions sur le temps de travail et de formation, la fonction de l’interne et les pièces justificatives à la prise de fonction, les indemnités de garde et les garanties disciplinaires.

Le directeur général du CHU de rattachement avise l’autorité compétente du service de santé des armées de la procédure disciplinaire qu’il a décidé d’engager contre l’interne ou l’assistant des hôpitaux des armées et lui transmet le dossier de l’intéressé. Un représentant de ce service peut assister avec voix consultative aux séances du conseil de discipline.

Lorsqu’une sanction a été prononcée par le directeur général du centre hospitalier régional universitaire de rattachement de l’interne ou de l’assistant des hôpitaux des armées, elle est communiquée à l’autorité compétente du service de santé des armées, en même temps et dans les mêmes formes qu’au président de l’université dont relève l’intéressé.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer