Association de la spécialité

Société des Internes en Génétique de France

25

Adresse Mail

contact@interne-genetique.org

Site internet

https://interne-genetique.org/

Réseaux Sociaux

Maquette

8 semestres dont au moins 3 avec encadrement universitaire et au moins 1 sans encadrement universitaire (périphérie)

Maquette détaillée

Semestres à réaliser par phase

Phase socle

  • 1 stage en génétique clinique
  • 1 stage en génétique biologique

Phase d'approfondissement

  • 1 stage en génétique clinique
  • 1 stage en génétique biologique
  • 2 stages libres

Phase de consolidation

  • 1 stage de 1 an ou 2 stages de 6 mois en génétique clinique ou biologique  (stage couplé possible)

FST et Options

Options

  • Aucune

FST

  • bio-informatique médicale
  • fœtopathologie
  • génétique et médecine moléculaire bioclinique

Présentation de la spécialité

Ciliopathies, NGS, domaines chromatiniens, holoprosencéphalie,  ACPA… Si ces mots attisent ta curiosité, tu es au bon endroit ! Créée en 1995, la génétique médicale est une spécialité jeune et dynamique alliant activité clinique et biologique. Elle s’intéresse aux maladies rares (celles qui ne tombent “jamais” à l’ECN !), aux maladies complexes (celles qui tombent toujours à l’ECN mais dont l’étiologie est multifactorielle), à l’oncogénétique ou encore à la foetopathologie. Il s’agit d’une petite spécialité au coeur de différents centres de référence et réseaux d’expertise nationaux et internationaux.  Le généticien doit donc connaître les différents outils diagnostiques et échanger avec les différents acteurs de la prise en charge des patients. L’enseignement du DES est organisé à l’échelon national grâce à une collaboration étroite entre le collège des enseignants et la SIGF. De nombreux congrès et séminaires, organisés par les sociétés savantes, participent également à la formation. L’interne puis le généticien devra donc se déplacer régulièrement pour rester à la pointe des nouvelles avancées. Autre particularité de la spécialité, peu de généticiens font des gardes (aux urgences pédiatriques par exemple) ce qui peut être un avantage par rapport à d’autres spécialités. Concrètement, le médecin généticien est impliqué dans le diagnostic, le suivi, la prévention, l’orientation et l’accompagnement des patients. L’exercice oscille entre spécialisation dans un type de pathologie au sein des réseaux et activité plus généraliste “tout venant”. En génétique clinique, le conseil génétique est au coeur de la pratique avec une prise en charge de patients de tout âge, symptomatiques ou non. Le généticien clinicien travaille régulièrement avec d’autres spécialités, des conseillers en génétique, psychologues et autres professions de santé. La génétique biologique correspond aux analyses moléculaires et/oucytogénétiques​. Les techniques sont diverses ; des classiques caryotypes ou séquençages Sanger, aux plus innovantes comme le séquençage haut débit, permettant entre autres le Diagnostic Prénatal Non Invasif (DPNI)​. Cet aspect de la génétique est également accessible via le ​DES​ de biologie médicale​. En choisissant le DES de génétique médicale, vous aurez la possibilité de choisir d’être polyvalent (activité mixte clinico-biologique) ou d’être plus spécialisé (clinicien, moléculariste, cytogénéticien, … ) Actuellement, les possibilités thérapeutiques sont encore assez limitées.  Par exemple, les thérapies cellulaires ou géniques ne sont, pour le moment, que très rarement disponibles en dehors des essais thérapeutiques. avec les thérapies ciblées, notamment en oncologie, ces prises en charge sont en plein développement sous le nom de médecine personnalisée. La génétique médicale est donc une spécialité innovante et transversale dont les modalités d’exercice flexibles sont en perpétuelle évolution et en lien direct avec la recherche. Les enjeux éthiques et législatifs sont majeurs, avec en exemple l’avènement des techniques de modification du génome (ciseaux moléculaires), la recherche sur l’embryon humain ou encore le dépistage préconceptionnel des facteurs de prédisposition aux maladies génétiques. Discipline d’avenir, très riche humainement et intellectuellement, elle est plus que jamais au coeur des projets sociétaux pour la médecine de demain (Plan France Médecine Génomique 2025). Toutes ces spécificités en font une spécialité peu connue et nous vous conseillons de passer quelques jours dans un service de génétique pour découvrir ce qui vous attend ! Nous vous invitons également à consulter notre site ou à nous contacter pour avoir de plus amples informations !