Communiqué – Halte à la récupération politique et aux diffamations !

FacebookTwitterGoogle+Partager

Mercredi 21 janvier 2015,

Halte à la récupération politique et aux diffamations !

L’Inter Syndicat National des Internes dénonce la récupération et l’instrumentalisation politique qui sont faites de la dite « affaire des fresques d’internat » ainsi que les propos diffamatoires à l’encontre des jeunes médecins. Tout particulièrement quand ces propos sont tenus par des membres du cabinet de la ministre de la Santé.

L’ISNI a décidé d’entamer une procédure judiciaire pour diffamation à l’encontre de M. Gabriel Attal, conseiller de Mme Marisol Touraine, ministre de la Santé, et se réserve le droit d’étudier tous les recours possibles contre toute personne qui entacherait la réputation des internes.

Afin de mettre un terme à cette polémique, nous avons demandé, dans l’urgence, un rendez-vous à l’Elysée, où nous serons reçus mardi prochain. Nous y dénoncerons cette récupération politique qui n’a comme unique objectif que de détourner les internes du débat actuel sur la loi Santé.

Nous y réaffirmerons la place des jeunes médecins, qui sont aujourd’hui les grands oubliés de la concertation.

Preuve en est, le communiqué du ministère de la Santé, datant du 20 janvier, qui annonce la constitution de groupes de travail de concertation et y oublie, une fois de plus, les jeunes médecins.

Dans ce contexte de mépris envers les jeunes médecins, l’ISNI réaffirme son opposition au texte et prévient le ministère du durcissement du mouvement en déposant un préavis de grève et en appelant à l’organisation de manifestations à compter du 29 janvier dans tous les internats de France.

Lire le communiqué de presse en ligne.

InterSyndicat National des Internes

Mélanie MARQUET – Présidente  – president@isni.fr | 06.50.67.39.32
Jérôme PINOT – Porte Parole – porte-parole@insi.fr | 06 63 89 01 75

 

 

3 réflexions au sujet de « Communiqué – Halte à la récupération politique et aux diffamations ! »

  1. Bonjour,
    Cette cabale contre les fresques d’intervention est scandaleuse. Depuis quand, les caricatures sont décriées en France… Une semaine après la grande manifestation de Charlie… Cela fait rêver sur notre classe politique et notre chère ministre de la santé. Vive la liberté d’expression…..
    Toutes les salles de garde que j’ai fréquentées font l’objet de ce genre de fresque et cela n’émeut jamais personne sauf là madame le ministre.
    Les internes n’ont jamais considéré les femmes comme des objets et n’ont jamais incité au viol quel qu’il soit.
    Bravo la classe politique

  2. Le pouvoir Socialiste et l’ordre des médecins manipulés par une horde de féministes en colère.Gérard Sebaoun, député du val d’oise de monter au créneau « Help ! Une croûte de salle de garde met en scène le viol de Marisol Tourraine » au lieu de débiter de telles conneries il ferait mieux de s’occuper un peu plus de son fils Marc…
    Gabriel Attal,conseiller de la Ministre de la santé : ‟rien ne saurait justifier l’incitation au viol (n’ayons pas peur des mots)…honte aux médecins qui ont fait ça”…et honte à vous M. Attal qui vous êtes permis par la suite de récupérer illégalement les coordonnées du jeune interne qui a mis la fresque sur le net , de les balancer aux chiennes de garde et d’ajouter qu’elles pouvaient à présent se faire plaisir!
    Quand au doyen, autre tartuffe au ordre du pouvoir,doyen ne peut-il pas comprendre que des internes exploités 60heures par semaine en moyenne à l’hôpital , confrontés quotidiennement à la maladie et à la mort et payés une misère après 10 à 12 ans d’études, aient besoin de décompresser de temps en temps? Ils ont une vingtaine d’années et ont sacrifié leur jeunesse sur leurs bouquins; alors certes, Ils ont un peu déconné mais eux ils n’ont pas séquestré une vieille pour lui dévaliser son compte en banque!
    et puis la liberté d’expression ce n’est pas réservé exclusivement à Charlie hebdo
    Wolinski a passé sa vie à dessiner des femmes à poil , des culs et des bites sans que personne n’y trouve à redire ; quant à Cabu il est précisément l’auteur de la fresque de la salle de garde des internes de Garche en 2010
    Je suggère donc aux médecins de Gabriel Montpied pour avoir la paix de commander leur prochaine fresque non pas à Cabu ou Wolinski pour eux il est malheureusement trop tard ! mais à leurs successeurs au journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>